Lys Galatea
Piratage

Piratage

Premier travail du plâtre. Pour cette sculpture, apparition d’un désir et d’un défi de créer un pique géant, pouvant se maintenir de lui-même, à l’horizontal sur un mur. Ce pique, devra être capable, de par sa taille, de traverser une salle d’une vingtaine de mètres carrés, sans aucun soutien. Le but est de questionner les contrastes physiques des matériaux et des formes, ainsi que le comportement et la place du spectateur en présence de ce pique.
Le pique noir ci dessous, fut le premier essai d’une structure grand format, avec une base au sol. La tentative d’un placement horizontal a échoué pour cette pièce, permettant la naissance d’une forme nouvelle mêlant courbes, lignes et rigidité.